JEIC vous parle des cartes de visite créatives

Souvent petite, rectangulaire et sobre, la carte de visite constitue le premier point de contact matériel entre un organisme et ses clients : tout professionnel qui se respecte en dispose. Elle prolonge la rencontre et tisse un lien implicite entre deux interlocuteurs ayant des besoins complémentaires ou similaires, avec le message « Rappelez-vous de moi ! ».

L’objectif premier d’une carte de visite est d’informer son récepteur, d’un simple coup d’œil, des moyens de communication mis à sa disposition pour contacter l’entreprise, l’association, ou encore l’individu qui en est le propriétaire. Ainsi, numéros de téléphone, adresses mail, comptes Twitter et/ou Facebook fleurissent sur ces petits bouts de papier nomades.

Toutefois, depuis plusieurs années, c’est l’aspect visuel de ces dernières qui est directement visé : de la couleur flashy aux découpes extravagantes, la carte de visite est passée par toutes les modes. En effet, quel organisme n’a jamais été tenté de se démarquer face à la concurrence, via une communication print originale et innovante ? Cette question est d’autant plus pertinente depuis la multiplication des entreprises d’impression en ligne telles que Vistaprint ou Rapid-flyer. Omniprésentes, celles-ci développent leur visibilité auprès des sociétés et du grand public et produisent des spots télévisés de plus en plus séduisants.

Mais alors, quels sont les écueils à éviter lorsque l’on réalise une carte de visite créative et comment optimiser son impact auprès de ses destinataires ? C’est ce que nous allons tenter d’élucider à travers cet article…

Quand la créativité côtoie la stratégie et le bon sens

Comme chacun le sait, il ne suffit pas de souhaiter la singularité d’un objet pour générer son efficacité et son succès auprès de la cible. Ceci est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de concevoir une carte de visite. En effet, il faut intégrer la notion de pertinence dans le processus de réalisation : comment marquer les esprits tout en restant cohérent avec ses  valeurs, ses objectifs et l’utilisation qui sera faite du document ?

paille y_yoga_centerPour répondre à ceci, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Tout d’abord, une carte de visite créative peut présenter une caractéristique pratique. C’est ainsi que le club de yoga « y + YOGA CENTER » propose à ses clients de se désaltérer grâce à sa carte de visite/objet publicitaire  en forme de paille. Toutefois, pour être crédible, il convient de proposer une utilité en relation avec le corps de métier de l’organisme. Agriculture, finance, esthétique, prêt à porter, tous les secteurs sont différents et proposent des prestations diverses et variées. Il est donc important que le récepteur de la carte puisse directement identifier la nature de son interlocuteur.

Ensuite, pour marquer l’esprit de sa cible, une carte de visite n’a de meilleure solution que d’être ludique. Ainsi, pourquoi ne pas imaginer un jeu de construction ? Le « do it yourself » permet, en effet, de capitaliser le temps passé à la réalisation de l’objet et l’expérience du destinataire en chances supplémentaires de mémorisation.

Attention cependant, pour être efficace, une carte de visite créative doit être utile et ludique sur le long terme. Par exemple, la paille « y + YOGA CENTER » sera rapidement mise à la poubelle après utilisation. Sa durée de vie est donc très limitée, de même que celle des informations présentes sur l’objet.

Par ailleurs, pensons aux habitudes de nos clients et collaborateurs. La plupart des personnes entreposent leurs cartes de visite dans leur portefeuille. Parce que nous devons nécessairement nous adapter à cette tendance, il est important de s’interroger sur la pertinence d’un support en relief, toujours plus original, mais beaucoup moins pratique. Dès lors, pourquoi ne pas créer une carte de visite associant les deux caractéristiques ? C’est ce qu’à fait le coiffeur Marko Stanzl à travers sa carte « à découper » : le client a le choix de conserver la carte dans son format standard ou de la transformer en icône punk, après quelques coups de ciseaux.

carte-a-decouper

Carte de visite du coiffeur Marko Stanzl

Enfin, il est impératif de mettre en parallèle le coût du produit et son objectif premier : les moyens investis dans la production d’une carte de visite sont-ils proportionnels à sa finalité ? De nombreux créatifs négligent cet aspect au bénéfice du buzz. Or, il est toujours plus agréable de gagner de l’argent, plutôt que d’en perdre inutilement…

Alors n’oubliez pas, une carte de visite créative est un bon moyen d’attirer l’attention sur son détenteur, pourvu qu’elle soit conçue avec stratégie, bon goût et que l’information ne soit pas reléguée au second plan.

L’astuce de JEIC :

Écrire son numéro de façon manuscrite, pour plus de proximité avec le destinataire.

Sources : iletaitunepub.fr, www.elomag.com

0
  Articles similaires