JEIC vous parle de l’analyse financière en entreprise

Après l’audit et le contrôle de gestion, JEIC vous présente un nouvel outil de décision et de contrôle des entreprises : l’analyse financière.

L’analyse financière offre une vision globale de l’entreprise qui va permettre, en se basant sur des documents comptables, des données économiques ou encore des informations relatives à l’entreprise, de donner un diagnostic sur la santé financière de l’entreprise (sa gestion, sa rentabilité, sa solvabilité), mais aussi d’anticiper l’avenir (futurs investissements). L’analyse financière d’une entreprise s’effectue de manière structurée et de façon méthodique.

Qu’est-ce que l’analyse financière et quel est le but recherché ?

Le but de l’analyse financière est de réaliser une évaluation de l’entreprise, le plus souvent à des fins tactiques, à partir d’informations d’origines diverses, et notamment d’informations comptables.

L’analyse financière va offrir une vision synthétique de la santé financière de l’entreprise et aider le dirigeant, l’investisseur ou le prêteur dans sa prise de décision. Les aspects les plus souvent étudiés sont la profitabilité, la solvabilité et la liquidité de l’activité. Il faut faire attention à ne pas confondre ces notions lors de son analyse. La liquidité de l’entreprise est la capacité d’une entreprise à respecter ses échéances financières dans le cadre de son activité courante, à générer de nouvelles sources de financement, et à conserver l’équilibre entre ses ressources et ses dépenses. La solvabilité d’une entreprise, quant à elle, sera son aptitude à régler l’ensemble de ses dettes.

L’analyse financière sera ainsi le plus souvent utilisée en fin d’exercice comptable pour évaluer la performance de notre entreprise, apprécier nos équilibres financiers, les pistes d’amélioration pour l’avenir, mais aussi détecter d’éventuels signes de dégradation dans l’entreprise.

Cette analyse systémique, qui a pour objectif d’élaborer un diagnostic en analysant nos résultats, va nous permettre de rendre compte du management et de la stratégie qui ont été menés par l’entreprise au cours de l’année. C’est une des missions du contrôleur de gestion,  métier dont nous vous avons parlé précédent avec l’article « JEIC vous parle du contrôle de gestion dans les entreprises ».

L’Analyse financière peut également être utilisée pour :

  • Apprécier la solvabilité de l’entreprise ou d’un client, afin de consentir un emprunt ou de procéder à des relations d’affaires,
  • Evaluer des projets de rachat d’entreprise ou d’ouverture de capital à de nouveaux investisseurs,
  • Aboutir à un diagnostic interne à des fins stratégiques concernant nos décisions d’investissement  et nos modes de financement : augmentation du capital, recours à l’emprunt ou au crédit-bail (location), augmentation/diminution des délais de paiement clients-fournisseurs.

Dans ces différents cas, les objectifs recherchés et la mise en valeur des informations par l’analyse financière ne seront pas les mêmes selon qu’il s’agisse de fournisseurs, de clients, d’acquéreurs,  d’investisseurs, ou de prêteurs.

Comment analyser les documents comptables ? 

L’analyse financière se fonde sur la comptabilité de l’entreprise, en la confrontant à son environnement, pour élaborer un diagnostic sur la santé financière de l’entreprise. Il ne va pas s’agir d’analyser l’ensemble des chiffres et des comptes, cela serait fastidieux, mais plutôt d’utiliser les outils que met l’analyse financière à notre disposition, pour analyser des points précis de l’entreprise.

Deux documents comptables sont indispensables : le bilan et le compte de résultats.

Les outils de l’analyse financière

Le compte de résultats

Le compte de résultats est la synthèse des opérations de l’entreprise sur un exercice comptable, qui comporte l’intégralité des ventes réalisées et des dépenses supportées.

Pour affiner l’analyse du compte de résultats, il est recommandé d’utiliser des indicateurs pertinents, les SIG (soldes intermédiaires de gestion). Il va s’agir de comparer le montant de l’exercice à celui de l’exercice précédent et de rechercher l’explication des variations importantes.

Le bilan

Le bilan représente le patrimoine de l’entreprise. On va y retrouver tout ce que l’entreprise possède (emplois : immobilisations, créances clients) et tout ce qu’elle doit (ressources : dettes fournisseurs)

Mais l’analyse financière ne se limite pas seulement à l’étude des comptes de l’entreprise, il faut aussi procéder à une étude plus large comme :

  • L’analyse du secteur économique de l’entreprise,
  • La stratégie adoptée par l’entreprise,
  • Son positionnement par rapport à ses concurrents,
  • L’évolution du marché (risques et potentiel du marché).
  • Mais surtout une analyse approfondie du bilan de l’entreprise que nous verrons dans un deuxième article

L’analyse financière est donc à la fois un travail de gestion prévisionnel et une opération de rétrospection, puisqu’elle permet d’anticiper l’évolution de la situation financière de l’entreprise et d’analyser et de comprendre les évolutions de l’année passée. Il s’agit donc de synthétiser et d’interprétateur la situation de l’entreprise à un moment donné. Alors, à vous de jouer !

Rédacteur : Erwann Kergozien

Sources: www.lecoindesentrepreneurs.frwww.abcbourse.comwww.oboulo.comwww.memoireonline.com, www.unomaha.edu, finance-technique.com

0
  Articles similaires