JEIC vous parle de marketing sensoriel

De nos jours, le marketing sensoriel, à destination des consommateurs et de leur bien être, peut avoir un fort impact sur les ventes et sur l’image de votre marque. C’est pourquoi, aujourd’hui, JEIC décide de vous parler de cette nouvelle tendance et vous invite à vous lancer !

Image78

Du marketing classique au marketing sensoriel

Le marketing classique repose sur le postulat que, pour effectuer leurs achats, les clients s’appuient principalement sur les caractéristiques fonctionnelles et techniques des produits pour faire leurs choix. De ce fait, il a longtemps été considéré que la concurrence s’exerçait uniquement entre des produits techniquement similaires. De même que les décisions d’achat des consommateurs se décomposaient en plusieurs étapes claires et raisonnées.

Or, le temps de la différenciation par les prix ou les fonctionnalités des produits est révolu : aujourd’hui, la plupart des biens sont techniquement identiques et les prix assez comparables. De plus, certains actes d’achat ne s’expliquent pas par une réflexion préalable et peuvent être impulsifs.

Ainsi, les clients consomment différemment et leurs sens sont devenus, depuis quelques années, le centre d’intérêt principal des marketeurs, donnant naissance au marketing sensoriel.

Le marketing sensoriel, qu’est-ce que c’est ?

Esprit-Chocolat-5-sens1Le marketing sensoriel (ou expérientiel) est une nouvelle approche du marketing, qui engage les consommateurs dans une démarche positive. Le but est d’établir une relation durable avec la marque grâce à une expérience sensorielle unique. Ce type de marketing a également pour vocation de fidéliser la clientèle, renforcer l’image de marque, attirer les clients en magasin et favoriser l’achat.

En effet, le marketing sensoriel est basé sur l’idée que les consommateurs passeront plus de temps en magasin et dépenseront plus d’argent dans un lieu où ils se sentent bien. Les marques jouent donc sur leurs émotions et leur imaginaire en leur proposant, par exemple, des musiques d’ambiance, une odeur particulière ou une atmosphère globale agréable. Ainsi, le marketing sensoriel intervient sur les dimensions émotionnelles, cognitives, relationnelles et comportementales des clients et non plus sur la dimension exclusivement fonctionnelle du produit.

C’est pourquoi ce concept permet aux enseignes de se différencier de leurs concurrents, par des pratiques diverses et variées.

Marketing sensoriel, comment faire ?

Le marketing sensoriel sollicite au moins un des cinq sens du consommateur pour le séduire en améliorant son bien-être :

Hz_O2YZ-VDY-L5O2ftYUOjl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9Le marketing olfactif (odorat) :

Il a marqué une nouvelle étape dans le marketing sensoriel, car il semble être la dimension qui véhicule la plus grande valeur émotionnelle. En effet, il a été prouvé qu’une odeur agréable pouvait modifier la notion du temps chez les consommateurs et modifier leur perception visuelle et gustative.

De plus, une odeur agréable peut déclencher des envies chez les consommateurs. Par exemple, une odeur de pain chaud ou de gâteau les mettra en appétit et les incitera à acheter des pâtisseries.

Le marketing sonore (ouie) :

coca-cola-ouverture-canetteDiffuser une musique peut servir à renforcer l’identité d’une enseigne et à être en harmonie avec sa clientèle. Il a été montré que la musique classique a plus d’impact que la musique de variété et qu’un morceau connu incite à dépenser davantage qu’un morceau inconnu. Mais le marketing sonore ne concerne pas seulement la musique et peut s’appliquer à toutes sortes de sons. Par exemple, Coca-Cola a étudié le bruit de l’ouverture de sa canette afin que le bruit soit le plus rafraîchissant possible et donne soif.

Le marketing tactile (toucher) :

Le toucher sert à créer de la familiarité avec le magasin ou le produit. Par exemple, Sephora utilise des tapis rouge moelleux dans l’ensemble de ses points de vente. Ceux-ci incitent les consommateurs à la flânerie et apportent du confort au sein du magasin, afin de refléter une image luxueuse.

Le marketing visuel (vue) :

80% des stimuli que perçoivent les consommateurs sont visuels. Le choix des couleurs et des formes lors de la conception d’un produit ou de l’aménagement d’un point de vente a une grande influence sur leurs perceptions, émotions et cognitions. L’utilisation de supports vidéo proposés, par exemple, par l’agence de marketing sensoriel Keo, est l’évolution la plus récente du marketing visuel.

magasin-burberry-écran

Le marketing gustatif (goût) :

nutellaLe goût est devenu un outil efficace de différenciation. En effet, il témoigne de la qualité d’un produit et se révèle donc très utile pour convaincre un consommateur. Un client qui ne connait pas le produit n’aura qu’à le goûter pour estimer sa qualité ; ceci dans une optique d’achat et de fidélisation du consommateur. C’est pourquoi, dans les rayons des grandes surfaces ou sur les marchés, de plus en plus de producteurs et de vendeurs donnent l’opportunité aux passants de tester leurs melons, leurs vins et autres gourmandises.

Quelques chiffres pour des résultats de taille

70% des consommateurs considèrent que leurs émotions participent pour moitié à leurs décisions d’achat.

82 % des consommateurs pensent que l’événementiel sensoriel est la forme de communication la plus efficace pour les pousser à acheter, car elle permet d’anticiper le plaisir de consommation qu’ils obtiendront.

66 % des consommateurs déclarent que le marketing sensoriel modifie positivement leur opinion sur une marque.

8 consommateurs sur 10 ayant vécu une expérience de consommation positive en ont parlé autour d’eux.

Le marketing sensoriel au centre d’un concept : Natures et Découverte

natures-et-decouvertes-20-conversion

Nature et Découvertes est l’une des enseignes qui maîtrise le mieux le marketing sensoriel et qui a construit son concept en s’appuyant sur les cinq sens :

  • On y retrouve le bruit apaisant de l’eau, des sons d’oiseaux et des musiques d’ambiance qui contribuent au bien être du client.
  • Le marketing tactile est maîtrisé par le simple fait que l’ensemble des articles des magasins sont mis à la disposition des clients.
  • Une fraiche odeur de cèdre est diffusée à l’intérieur et à l’extérieur de la boutique, tout comme des huiles essentielles qui se sont imposées avec le temps comme une partie de l’identité de la marque.
  • La décoration est faite de bois et de packagings qualitatifs, mis en avant au sein d’un parcours organisé en différents univers.
  • Enfin, afin de pousser le marketing sensoriel à son maximum, une tisane aux plantes est offerte dans certains points de vente.

Maintenant, à vous de tenter l’expérience ! Par lequel des cinq sens commencerez vous?

Rédactrice : Charlotte FERRAND

Sources : www.1min30.comsmell-marketing.frwww.marketingattitude.netwww.e-marketing.fr, www.deepidoo.com, feelitblogdotcom.wordpress.com, neuromarketme.blogs-nouveauxmarketing.com, www.connected-store.com, www.scoop.it, www.lafianceedupanda.com

0
  Articles similaires