JEIC vous parle des bitcoins

Suspectée d’être utilisée par les terroristes afin de blanchir l’argent du pétrole ou encore acheter des armes, le bitcoin est aujourd’hui dans le collimateur des plus grandes instances Européennes.

bitcoin-225080_640

Mais qu’est ce que le bitcoin ?

Le bitcoin est la première monnaie électronique décentralisée, qui n’existe que sur internet. Depuis sa création en 2009, le cours de celle-ci a considérablement flambé. Cette monnaie a été inventée par Satoshi Nakamoto, qui est en fait un pseudonyme. En effet, personne ne connait la véritable identité de cet économiste récemment présélectionné pour le prix Nobel d’économie 2016, ce qui entraine de nombreuses spéculations à son égard.

Le bitcoin est tout d’abord une monnaie mais il s’agit d’une monnaie originale. En effet, contrairement au dollar ou à l’euro, il ne s’agit pas d’une monnaie fiduciaire. Elle est donc uniquement numérique et s’utilise sur internet. Elle n’est émise par aucune banque centrale et ne représente aucun État. Les transactions réalisées grâce à cette monnaie se font de façon anonyme et en dehors de tout contrôle des banques.

Avantages

Un des premiers avantage de cette monnaie est qu’elle se transmet d’une personne à une autre via le réseau. De ce fait, comme nous l’avons dit précédemment, elle ne passe pas par une banque ou une chambre de compensation. Cela signifie également que les frais de transaction sont plus bas. De plus, il est à noter qu’il est possible de l’utiliser dans n’importe quel pays et le compte ne peut pas être bloqué. Il faut ajouter qu’il n’existe pas de conditions préalables ou de limites arbitraires.

8631889823_d3f6fcd73e_o

Comment ça fonctionne ?

Cette monnaie se fabrique de manière automatique grace à des algorithmes. Ainsi, il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins dans le monde, les bitcoins étant créés à une vitesse décroissante. Pour s’en procurer il suffit de se rendre sur des sites spécialisés tel que weusecoins.com ou bien bitcoin.org. Si vous devenez utilisateur de ce type de monnaie, il faut savoir que vos bitcoins sont stockés dans un portemonnaie électronique sur votre ordinateur ou votre téléphone. Il est ensuite tout à fait possible de les échanger contre des euros, des dollars, des yens, etc., via « des bornes de change » qui fonctionnent comme des distributeurs, placées principalement dans les grandes villes. La valeur de cette monnaie fonctionne exactement comme une action en bourse, où la valeur est donc par conséquent très volatile. Par exemple, le 07/01 un bitcoin valait 399,38 €, aujoud’hui, le 13/01, il vaut 404,02 €.

Envoyer des bitcoins devient aussi simple que d’envoyer des e-mails. Il est possible d’acheter de nombreux articles ainsi que des services via le réseau de bitcoins. Ce dernier est sécurisé par des personnes appelées « les mineurs », qui vérifient les transactions effectuées, une fois vérifiées elles sont stockées dans un registre public.

Pourquoi dérange-t-elle ?

En tant que réseau de paiement, cette monnaie remplace la fonction des banques (en particulier de la Réserve fédérale ou des banques centrales) mais aussi des sociétés de paiement (Paypal) ou de transfert (Western Union). Bitcoin met donc en péril un certain équilibre économique.

99

La principale critique qui lui est faite est celle du blanchiment d’argent. En effet, les transactions étant assurées de manière anonyme et hors de tout contrôle des banques, il est facile d’effectuer avec bitcoin une transaction électronique d’un point du globe à un autre, ce qui déplait fortement aux intermédiaires financiers traditionnels qui y voient une menace pour leur marges banquaires. De nombreuses arrestations ont eu lieu ces dernières années pour des cas de blanchiment d’argent, spécialement dans le domaine de la criminalité organisée. Cette monnaie est également très utilisée sur le Darknet, le réseau caché d’internet.

Bitcoin devient une nouvelle plateforme pour l’innovation. Ce nouveau système de paiement représente une innovation majeure qui tend à révolutionner le monde de la finance.

Sources : bitcoin.fr ;bitcoin.org ; lefigaro.fr

Rédactreurs : Tanguy LAIDET et Stefy CLOUDAS

0
  Articles similaires