Comment réussir un travail de groupe ?

Publié par Communicationjeic le

Aujourd’hui, savoir travailler en équipe est une compétence indispensable à la réalisation de projets. C’est devant ce constat que L’IAE de Poitiers s’efforce à mettre ses étudiants en conditions de travail réelles. Pour ce faire, elle leur propose tout au long de leur cursus scolaire de nombreux travaux à mener en groupe. L’objectif est de leur permettre d’apprendre à collaborer ensemble. En effet, les emplois d’aujourd’hui sont pour la plupart basés sur du travail en équipe. De ce fait, il est important de s’y préparer dès maintenant. 
Dans cet article, JEIC vous propose 5 conseils et astuces pour réussir avec succès n’importe quel travail de groupe que vous aurez à réaliser. 

Conseil N°1 : Chaque membre du groupe est important

Il est vrai que l’on ne choisit pas toujours les coéquipiers avec qui on fait équipe. Au lieu de vivre cela comme une véritable contrainte, prenez-le plutôt comme une expérience enrichissante. Après tout, dans le monde du travail on ne choisit pas ses collègues…

Vous devez toujours avoir à l’idée que vous formez une équipe. Il vous faut également absolument prendre conscience des différentes compétences de chacun. Un étudiant du groupe sera sans doute plus compétent pour faire la partie informatique, un autre plus compétent en rédaction du travail fini, et un autre plus efficace dans la recherche documentaire. De ce fait, avant de vous lancer à corps perdu dans un travail de groupe, nous vous recommandons d’abord le temps de discuter ensemble pour pouvoir vous partager le travail en fonction des points forts de chacun. Cela vous permettra de savoir qui est plus à même de faire quoi.

Conseil N°2 : L’importance de la communication

Votre équipe doit rester soudée, et ce, quelques soient les circonstances. La communication est alors essentielle en ce sens. Prenons un exemple : si le professeur vous demande de restituer le travail plus tôt que prévu, il est inutile de s’insurger. Interrogez-vous plutôt sur l’ensemble de vos leviers d’action pour tenter de rendre le travail le plus complet dans les temps. Plus largement, pour assurer un suivi « en temps réel », il est conseillé de travailler sur des plateformes interactives où chacun  « aura une vue »  sur la contribution des autres. Cela vous permettra de pouvoir faire 3 choses en même temps :

–          Faire votre partie du travail

–          Contrôler le travail des autres

–          Pouvoir dire aux autres les éventuels éléments à modifier

Il est aussi fortement recommandé d’avoir un autre canal de communication qui sera propre aux membres de votre équipe. Ainsi, vous pourrez assurer une communication beaucoup plus optimale au sein de votre groupe. Ces canaux de communication sont notamment les réseaux sociaux… 

Conseil N°3 : Fixez-vous des deadlines !

Ceci est sans doute la partie la plus importante d’un travail de groupe. Il vous faut absolument avoir des deadlines ! Celles-ci vous permettront d’assurer une parfaite organisation et de rendre le travail dans les temps. Par exemple, obligez-vous à rédiger votre partie avant une certaine date. Il est également possible de fixer une deadline, disant qu’un membre du groupe doit avoir terminé son travail pour qu’un autre membre puisse continuer.

Vous l’aurez compris, les deadlines sont un élément essentiel à prendre en compte. Elles sont censées vous guider dans l’organisation à adopter. 

Conseil N°4 : Utilisez les séances de travail proposées en cours à bon escient

L’IAE consacre parfois certains cours au travail de groupe. Dans ces cas-là, le professeur passe dans les différents groupes afin de répondre aux éventuelles questions des étudiants. Il est primordial  pour le bon avancement de votre projet, de poser toutes vos questions à votre enseignant. Cela vous évitera de rester bêtement bloqué.

Les séances de travail de groupe en présentiel représentent également des occasions idéales pour faire le point avec vos « coéquipiers ». En effet, face à face la communication sera plus fluide que par message. Ce temps de partage et de mise au point sera aussi l’occasion pour vous et pour les autres de prendre du recul sur votre travail. 

Conseil N°5 : A l’heure, c’est déjà en retard ! 

Il vaut mieux être en avant qu’en retard ! En effet, nous vous recommandons d’avoir de l’avance sur le rendu d’un travail de groupe pour anticiper les imprévus. Par exemple, pour une raison quelconque la date butoir peut être avancée. De plus, hormis le travail de fond (le contenu), la mise en page est essentielle et chronophage. C’est pourquoi une bonne répartition des tâches est importante. Cela vous permettra de ne rien oublier et d’être serein pour le rendu au professeur. Lorsque vous envoyez le document au professeur, n’oubliez pas de le mettre en PDF. Une fois que tout cela est terminé, ça y est, vous avez réussi votre travail de groupe ! Vous pouvez maintenant vous entraîner à passer à l’oral en visioconférence entre vous si le projet en question vous impose un passage oral.

Enfin, prenez un petit temps pour échanger sur les difficultés rencontrées, les aspects positifs et négatifs qui ressortent de ce travail de groupe. Cela vous sera toujours bénéfique, c’est de cette manière que vous arriverez à progresser !

On espère que nos tips vont vous aider dans vos projets en groupe !

Rédigé par Quentin Mortelette, Chargé de communication chez JEIC




Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *